ENTRE CIEL BLEU ET EAU TURQUOISE

Le 03.11.2017, par NathalieH - Sortie liée : « MONT BARON ET MONT VEYRIER PAR PRE VERNET »


Belle journée pour profiter du panorama qu'offre cette randonnée.  Adeline nous fait le plaisir de sa présence pour sa toute première randonnée avec le CAF.

Catherine et moi-même avons revêtu les gilets fluo pour sécuriser le groupe pour cette ascension dans les bois en cette période de chasse.

Nous sommes partis du col du Pré Vernet à 917m d'altitude et suivons le sentier dans la forêt jusqu'au Creux du Loup.

Couleurs et parfums d'automne qui ravissent les yeux et les narines.

Le Creux du Loup à 1100m d'altitude puis Crène nord, intersection de sentiers. Nous prenons le sentier direction Mont Baron (1299m d'altitude) qui monte toujours dans les bois.

Bientôt, nous débouchons sur un balcon panoramique au sommet du Mont Baron...

Après contemplation et photos, nous suivons les crêtes escarpées du Mont-Baron qui demandent de la vigilance pour arriver sur la plate forme de l'ancienne gare du téléphérique à 1254m (bâtiment disparu). Au sommet, la table d'orientation nous permet de repérer les multiples sommets...

Un peu plus loin nous faisons la pause casse-croûte à l'écart et avec une vue imprenable !

Rien n'échappe à André...

Nous retournons sur nos pas pour rejoindre à nouveau le sommet du Mont Baron..

Notre retour nous permet une boucle par les crêtes du Mont Veyrier et de rejoindre le Col du Pré Vernet par le Col des Sauts. 

Le sentier des crêtes est très rocailleux. Chacun suit les recommandations et assure ses pas pour ne pas risquer la chute.

Une nouvelle halte contemplative s'impose après le Col des Sauts à 1170m d'altitude juste identifé par un panneau.

Bientôt nous replongeons dans la forêt où le sentier semé de racines, de rochers, escarpé, pentu par endroits, nous oblige à garder toute notre attention.

Au parking, André nous propose un dernier panorama à quelques minutes des voitures...

Merci à vous de votre présence et bonne humeur.

Merci à André pour les photos.

A bientôt.   Nathalie