La Laurentine

Le 28.04.2017, par NathalieH


C'est une très sympathique journée que nous avons passée,  dans la bonne humeur et sous le soleil. Denise et Laura nous ont fait le plaisir de leurs présences.

Cette randonnée, qui semble anodine, est remarquable par sa variété, sa longueur en traversée, et quelques un de ses passages raides

Nous sommes sous les pentes escarpées de Sur Cou, dont on aperçoit les reliquats d'une neige qui persiste côté nord...

Nous traversons la forêt d'épicéas, parsemée de plantes comme l'ail de l'ours, l'oxalide petite oseille, l'aspérule odorante, et sur les sentiers secs à découvert, nous trouvons de nombreux tussilages qui attirent le regard de son jaune pétant.

Et quelle est cette plante mystérieuse ?

   La vallée que nous surplombons porte les couleurs du printemps, renforcées par le soleil. La légère brume masque le lac Léman à peine perceptible au loin.

C'est dans le même champs répéré par son exposition au soleil en novembre dernier, que nous avons installé notre pause casse croûte.

...ça se mérite... !

 Une fois le casse croûte pris et le plein de soleil fait, nous avons repris notre marche, pour un retour en boucle. 

En chemin, nous avons surpris un campagnole en vadrouille

Au retour, notre repérons l'itinéraire de notre randonnée

La Pointe d'Andey en ligne de mire

Merci pour vos agréables compagnies !

Et merci à André pour ses clichés, bien choisis, comme d'habitude !