SECOURS EN MONTAGNE : 112, 114 par SMS et géolocalisation avec GENDLOC...

Le 06.07.2017, par PascalB


LA MONTAGNE QUI NOUS APPORTE TANT EST NE L'OUBLIONS PAS, UN TERRAIN OU LE RISQUE EST PRESENT. UNE BELLE JOURNEE PEUT SELON LES EVENEMENTS, PRENDRE UN ASPECT DRAMATIQUE.

VOUS OU UN MEMBRE DE VOTRE GROUPE ETES DANS UNE DES SITUATIONS SUIVANTES ET AVEZ SERIEUSEMENT BESOIN DE SECOURS

  • Victime d'un accident, d'un malaise ou immobilisé après une chute.
  • Perdu et en difficulté, l'heure ou les conditions vous empêchant de progresser.
  • Dépassé par le climat ou la montagne (bloqué dans le mauvais temps).
  • Bloqué par des difficultés techniques trop importantes.
  • Témoin ou avec votre groupe, victimes d'une avalanche.

PETIT RAPPEL DE LA BONNE ATTITUDE A AVOIR :

  • Faire le point de la situation avant de se précipiter.
  • Protéger du sur accident et des intempéries.
  • Bilan complet des lésions.
  • Donner les premiers soins.
  • S’assurer que la victime sera bien localisée.

ALERTER :

  • Composer le 112 (numéro internationnal). Ce numéro sera relayé par un opérateur différent du votre si ce dernier ne peut acheminer votre appel.
  • Mieux et plus direct, si vous êtes en Haute-Savoie, appelez le PGHM au 04 50 53 16 89.
  • Si le réseau n'est pas suffisant pour une conversation téléphonique, il peut l'être pour l'envoi d'un SMS. Un numéro est affecté à ce service de secours souvent inconnu et réservé aux appels par SMS : Le 114. Il s'agit au départ d'un numéro d'urgence national pour les personnes qui ont des difficultés à entendre et à parler. 

      ENTREZ CES NUMEROS DANS VOS CONTACTS, ILS PEUVENT SAUVER UNE VIE !...

 

  GENDLOC : L'APPLICATION QUI SAUVE DES VIES

  La gendarmerie s'est doté de ce nouvel outil développé par le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Grenoble (PGHM Le Versoud). Imaginé par un gendarme maître de chien d’avalanche, passionné de nouvelles technologies, du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de l’Isère et mis en place depuis 2012, ce procédé s’est exporté ; il est désormais utilisé par tous les PGHM et PGM de France, ainsi que par les CRS montagne et les unités de sauvetage en mer, mais aussi par les services départementaux d’incendie et de secours (SDIS), le Samu ou encore les centres opérationnels de la gendarmerie (Corg).

Le principe est simple :
1/ Ayez toujours votre téléphone sur vous avec les fonctions GPS et internet activées ;
2/ Appelez le 112, expliquez votre situation à l'opérateur qui vous envoie aussitôt un sms associé à un lien HTML ;
3/ Cliquez sur ce lien HTML et autorisez le partage de votre position ;
4/ Votre position exacte apparaît aussitôt sur la cartographie informatique du PGHM et permet ainsi l'engagement rapide des moyens appropriés.

 Un conseil : Partez toujours avec la batterie de votre smartphone bien chargée !...